LA PASSION DES MONTRES MECANIQUES

  • Accueil
  • > Archives pour février 2011

28 février, 2011

Marvin Poste Historique

Classé sous Générale,Historique,Sujets classés,Vintage — michel51 @ 11:53

5077436569b8e5ca43e8m.jpgcredit photo internet : photos/ Exif 

Les chroniques ne se sont pas bavardes sur la vie et l’action les deux frères M. et E . Didisheim les fondateurs de la future marque Marvin. On sait qu’ils se sont mis à leur compte en 1850 à Saint Imier comme gérants d’un comptoir d’horlogerie.

Cette activité de médiateurs leur permet d’accéder à l’indépendance professionnelle sans ressources propres notable, et pour des riques relativement réduits. Une façon intelligente de mettre le pied à l’étrier.

En 1894, on retrouve donc la petite entreprise dans la localité tout près de la Chaux-de-Fonds où elle fabrique essentiellement des montres avec des petits calibres, probablement des montres de goussets pour dames, oui pour damesInnocent, il faut bien commencer et s’engouffrer sur une niche ou personne n’y est, ou presque, encore une façon de se faire une place dans le monde horloger.

Il faudra attendre les progrès du XX e siècle pour que des montres-bracelets apparaissent dans leur collection, laquelle remporte un succès particulièrement remarquable aux Etats-Unis. Dès lors, leurs produits reçoivent enfin un nom. Mr Marvin, un bon client d’outre atlantique leur propose d’utiliser son patronyme, ce qui sera accepté.  La  » Motorist « , une montre-bracelet extrêment galbée que l’on porte sur le côté intérieur du poignet, arbore cette signature dans les années 30. Des chronographes Marvin avec des conceptions les plus diverses et un riche programme de montres conventionnelles pour dame et hommes viennent s’y ajouter. 

Universal Genève ( comme promis, poste historique ).

Classé sous Générale,Historique,Sujets classés,Universal Genève — michel51 @ 11:48

Descombes & Perret est le nom de la nouvelle étoile qui s’élève en 1894 au firmament de l’horlogerie dans la petite ville jurassienne du Locle. L’une des premières publicités fait savoir que les deux fabricants ont l’intention de réaliser eux-mêmes boîtiers, cadrans et mouvements et autres fournitures. Mais cette association n’allait pas durer longtemps. Dès 1897, Georges Perret s’allie à louis Berthoud pour fonder la firme  » Perret & Berthoud « , leur marque commune sera enregistrée le 02 septembre 1898 et s’appelle :  » Universal Watch ».

Le but de la jeune entreprise est de fabriquer des chronomètres complets, notamment des chronographes, et de commercialiser des montres de précision, elle sera couronnée de succès notammment dans les pays méditeranéins. En 1936, la firme fait de grandes campagnes publicitaires pour le chronographe Universal  » type Colonial  » dont le mouvement est efficacement protégé contre la poussière et toute influence climatique.

En 1937, Universal dépose un brevet pour le premier calibre de chronographe avec compteur douze heures supplémentaire.

Les collectionneurs cherchent en particulier les modèles  » Compur et Compax « . Il existe par exemple des  » Compur  » avec le calibre de chronographe à 10 lignes 1/2 Universal 289. L’ « Aéro-Compax » a un cadran supplémentaire à 12 heures, le  » Medico Compax  » a une échelle de mesure de la tension; les   » Tri- Compax  » sont des modèles à calendrier complet ( jour, date, mois), et indication de la phase lunaire, et enfin les  » dato-Compax  » sont les versions les plus simples avec dateur à 12 heures.

En 1958 Universal sort un mouvement automatique à microrotor qui reste dans l’histoire de l’horlogerie un fait marquant. auparavant la firme Büren avait également sortit un mouvement de ce type.

Sous l’égide de la firme Bulova, qui sera propriétaire d’Universal de 1967 à 1977, seront fabriqués des montres-bracelets à diapason, également recherchés par certain collectionneurs.

En 1986 la firme Montres Universal S.A est vendue au groupe Stelux.

27 février, 2011

Présentation Marvin chronographe

Classé sous Générale,Historique,Vintage — michel51 @ 10:36

1608992marvin.jpg1608992esmarvinmouvement.jpg ( les deux photos : provenance de chrono 24 ).

Ci-desus un sublime Chronograhe Marvin des années 40, cette firme dont je vous ferais un sujet  historique complet prochainement, ( probablement demain lundi ),mérite que l’on s’intéresse à ces gardes-temps. Elle a produit d’extraordinaires montres, dont des chronographes souvent équipés des mouvements les plus nobles comme en est l’illustration de celui-ci.

26 février, 2011

Présentation rare Chronographe Ulysse Nardin ayant été en ma possession

Classé sous Générale,Vintage — michel51 @ 11:24

exceptionnelleulyssenardin002.jpg

Voici un rare chronographe Ulysse Nardin ayant été en ma possession, ce chronographe d’un large diamètre a tout du beau chronograhe, je n’ai malheureusement pas d’autres photos à vous présenter, il est équipé d’un noble mouvement Valjoux comportant une roue de 9 colonnes, les aiguilles d’une beauté particulières sont bleuies, la lunette est tournante.

Ce chronographe a été photographié et présenté dans le livre  » La folie des montres  » de René Pannier:  ( allias René Bruyéron) qui tenait anciennement la boutique à Paris aux puces de Saint Ouen : Watch Déco.

Ce cher et regretté René aujourd’hui disparuemoticone. Quelqu’un de très gentil et de très compétent, il avait une collection de Lip incroyable et je le connaissais personnellement.

25 février, 2011

Universal Genève

Classé sous Générale,Vintage — michel51 @ 9:25

1573399dsuniversal3.jpg1573399buniversalgenve2.jpg1573399dsuniversal3.jpg1573399euniversal4.jpg1573399funiversal5.jpg1573399grossuniversal.jpg

Petit rappel, Universal genève fondé en 1894 par  Descombes & Perret, cette association ne durera pas longtemps et dès 1897, Georges Perret s’associe à Louis Berthoud pour fonder la firme  » Perret & Berthoud « . Leur marque commune enregistrée le 02 septembre 1898 s’appelle :  » Universal Watch  »

Présentation de la marque Universal Genève en poste  » Historique «  sur mon forum : Montres Mécaniques Passion Magna , dans le forum général. ( je le ferais également sur ce blog plus complétement prochainement ).

Ce blog serait incomplet sans cette marque qui a tant contribuée dans l’horlogerie par ces extraordinaires et prisés gardes-temps.

Voici un rare chronographe Universal Genève  » Compur «   présenté ci-dessus : photos provenance :  « chrono 24 « .

24 février, 2011

Piaget : La quête de l’ultra-plat

Classé sous Contemporaine,Générale,Piaget — michel51 @ 13:11

piaget20altiplanopiaget.jpg ( photo prise sur internet : source inconnue)

Quand la tradition horlogère flirte avec un design audacieux, le résultat s’apelle Altiplano. Une montre classique de toujours qui n’est pas le résultat d’hier.

 Piaget a choisit dans les années 50, le créneau de l’ultra-plat. d’une part, parce que la réputation d’une manufacture se juge à sa capacité à réaliser des mouvements compliqués, dont l’ultra-plat est une des gammes élémentaires. D’autre part, parce que la réduction de la taille des mouvements permettait de libérer la créativité pour le dessin des boîtiers et le style des cadrans.

 De retour sur le devant de la scène après son rachat en 1993 par le groupe Richemont, ( Cartier ), la marque était restée dans la même famille depuis 125 ans et avait un peu sombré dans la somnolence. Il fallait des produits forts pour relancer vie à la tradition, c’est à dire un beau mouvement et un beau désign, quand on a une belle signature, il n’en faut pas plus pour se refaire une beauté horlogère…

 

 

23 février, 2011

IWC Historique ( International Watch Co ),et la très grande complication  » Destriero Scafusia « 

Classé sous Générale,Haute Horlogerie,Historique,I W C,Sujets classés — michel51 @ 11:59

1637117grossiwc.jpg1637117biwc.jpg1637117ciwc.jpg 

Un peu d’histoire avant de vous présenter  » The Must Création IWC « .

C’est en 1841 que commence le destin d’un Américain nommé «  Florentine A. Jones, premier protagoniste du futur  » Spectacle de Schaffhouse « . Le 15 Février, un enfant portant ce nom voit le jour à Rumney, un petit village Américain situé sur le flanc sud-ouest des White Mountains. Ses ancêtres appartiennent à ce groupe de courageux émigrants qui se sont rendus dans le Nouveau Monde en 1620 avec la célèbre équipée du «  Mayflower « .

Ainsi donc un véritable sang de pionnier coule dans ses veines. Son arbre généalogique révèle d’ailleurs des liens avec la chronométrie : à  Concord, deux de ces grands-oncles étaient réparateurs d’horloges, il est donc dans la logique que Florentine ait acquis son savoir-faire d’horloger dans cette ville. Ses papiers militaires nous apprennent en tout cas qu’il était horloger. A l’âge de 14 ans, Jones déménage pour Boston pour y travailler auprès de différents fabricants de montres, sauf durant ses années de service militaire, de 1861 à 1864.

 En 1869, F. A. Jones fait son arrivée à Schaffhouse bien que la fondation de la fabrique de montres, qui allait s’appeler plus tard International Watch Co, ait déjà eu lieu en 1868. Nul ne sait aujourd’hui quel coup du destin l’a fait venir justement dans cette ville. Quoi qu’il en soit, Jones veut y fabriquer des montres de gousset à bas prix pour le marché Américain. Il avait emporté dans ses bagages la phylosophie et le savoir-faire Américain.

En effet les fabricants Outre-Altlantique, à cette époque, ont une immense avance en matière de fabrication industrielle de montres par rapport à leurs concurrents Suisses, qui appliquent encore des méthodes artisanales. Il apportera une autre vision et au cours des années futures la manufacture  sera ce qu’elle est aujourd’hui, c’est à dire une des manufactures les plus prestigieuses du monde.

Voici un chef d’oeuvre de complexité crée par IWC , la Destriero  Scafusia, ceci en dit long sur la capacité horlogère d’ IWC.

Fonctions :

Heures, minutes, petite seconde, chronogrape avec rattrapante, calendrier perpétuel avec date, jour de la semaine, mois, année, phase de lune, répétition des heures, quarts d’heure et minutes.

Boîtier en or jaune 18k, mesurant 42,2 millimètres de diamètre, hors couronne, épaisseur 18 mm; verre saphir, fond avec verre; couronne avec cabochon noir pour la fonction de rattrapante.

Edition limité 125 exemplaires.  

 

 

22 février, 2011

Pourquoi acheter une montre mécanique plutôt qu’une quartz?

Classé sous Générale,Sujets classés — michel51 @ 8:55

Les raisons sont multiples :

Mais reconnaissons que la raison émotionnelle est une des principales; la raison culturelle peut être aussi évoquée. Pour certain le fait de porter une très belle montre est parfois le signe d’une reconnaissance sociale.

Ensuite viennent des tas de raisons, déjà le fait qu’une montre mécanique peut être transmise de génération en génération, lorsqu’elle vient d’une  » haute lignée « , la montre à quartz aura rendu l’âme bien avant, certains dont je fais partie sont très sensibles à l’aspect mécanique, à l’horlogerie et à son histoire, cette histoire qui reflète l’histoire de nos parents, grands parents et plus encore, l’histoire du temps qui passe et qui se réduit pour arriver au terme de la vie pour laisser place à l’inconnu appelé par nous  » les humains « , la mort.

Alors que nous ne serons plus de ce monde, notre, nos montres subsisteront si elles sont mécaniques. Une autre raison également, nous les hommes n’avons pas en général plusieurs bijoux et le seul, le véritable que l’on porte c’est notre montre, alors autant qu’elle soit belle et que ce ne soit pas une de ces cochonneries  » sans âme  » à quartz.

Une autre raison d’acheter une montre mécanique par rapport à une quartz, c’est le fait que lorsque vous achetez une montre mécanique vintage, de marque reconnue, ( critères expliqués sur mon Forum sur questions d’ordre générale et liste significative des marques anciennes ), si c’est bien achetée, sous-entendu à sa valeur, vous ne perdrez pas d’argent en cas de revente, tout en la portant sans l’abimer, car au fil du temps votre montre prendra de la valeur.

Certains collectionnent les montres, celà permet d’échanger avec des passionnés sur des forums ou entre nous, car dans ce petit monde on finit par se recontrer, parfois au détour d’un salon horloger ou d’une bourse d’échange ou via parfois une annonce pour se séparer d’une de nos montres dans l’intention d’en acquérir une nouvelle, à la quête sans cesse de la perle rare, rempart parfois contre ce monde inamitieux, nous sommes dans notre monde et notre monde à nous, c’est l’horlogerie mécanique, pas le quartz.

Pour vous rendre sur mon Forum  et peut-être vous y inscrire vous avez le lien sur le Blog dans divers endroits, à gauche dans la catégorie :  (A – LIEN forum ici, en DESSOUS de la photo), également en bas de certain sujets et si vous ne trouvez pas, vous tapez sur Google : Montres Mécaniques Passion Magna

Amicalement à toutes et tous.

 

21 février, 2011

Nouveaux Sujets Forum et Blog

Classé sous Générale,Informations — michel51 @ 20:56

Sur mon Forum :  Montres Mécaniques Passion Magna :

Beaucoup de nouveaux sujets sur le Forum, dont certains vraiment exclusifs, un sujet qui va en intéresser beaucoup  à mon humble avis, à la fois les débutants, les détracteurs de Rolex, non connaisseurs  forcémentemoticone,  peu, voir pas expliquer sur Forums et blogs; à suivre dans mon  Forum général s’intitulant:

Les points forts techniques de Rolex qui font la différence : ( Lien du Forum ci-dessous en bleu ) :

http://passion51.forumgratuit.fr

 

Prochainement sur le blog, nouveau sujet traité :

L’intérêt d’une montre mécanique par rapport à une montre à quartz; ( en cours de préparation ).

18 février, 2011

Principaux sigles des MANUFACTURES DE MOUVEMENTS VINTAGES

Classé sous Générale,Sujets classés,Technique,Vintage — michel51 @ 17:39

Dans un nuage situé en dessous du spriral, parenthèse qui sera représentée par le nuage, vous  pouvez retrouverez ceci  comme cygle de mouvement :                      ( Je vous donne quelques indications en plus sur ces manufactures pour la plupart disparues )

AS = ( AS ) Granges,  fondation 1896, fin de production 1983.

Chézard = ( C ) Chézard, fondation 1929, fin de production 1962.

Derby = ( D ) Renan, fondation 1858, fin de production 1965.

Eta = ( EB ) Granges, ( Eta ) maintenant faisant partie du Swatch Group.

Felsa = ( F ) fondation 1918, fin de production 1969.

Fabrique d’Horlogerie ébauches de Fleurier = ( FEF ) Fleurier, fondation 1882, fin de production 1979, liquidation 1983.

Fabrique d’ébauches de Fontainemelon  FHF ( pas facile deux  = ( ff ) retournés,  je ne peux pas avec mon clavier vous faire les mêmes, Fondation 1882, production arrétée en 1982 fusion avec Eta en 1989.

Si vous voulez plus de détails en ce qui concerne les spécialitées et autres de ces manufactures vous pouvez aller sur mon Forum et même vous inscrireemoticone Lien ci-dessous  en bleu :

http://passion51.forumgratuit.fr

Je continue et termine :

Landeron = ( L ), Le Landeron, fondation 1873, fin de production 1970.

A. Michel =  ( A ) et autre sigle sur le dessus du A, fondation 1898 ( pas d’autres infos ), si quelqu’un en a   » bienvenue  » sur le blog ou sur le Forum.

Fabriques d’ébauches de Peseux = ( P ), fondation 1923, liquidation 1983.

Unitas =  (U ) et un T au dessus du U, Tramelan, fondation 1898, liquidation 1983.

Valjoux = ( R )  » Les Bioux « , fondation en 1901, repris en partie par Eta.

Vénus  = ( * ) c’est en fait une étoile, Münster ( Berne ), fondation 1924; liquidation 1983.

Des marques ont également fabriqué  leurs propres mouvements, elles ne sont pas dans la liste, et cette liste n’est bien entendue pas exhaustive, juste pour renseigner quelques collectionneurs débutants et les lecteurs, participants du blog. Merci.

 

 

1234

Les mains de Sabine |
MODESTES TALENTS de Bruno |
philateliejocondienne37 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lesfoliesdesupermama
| Elevage Du Haut Maquis-Spri...
| La Gaule Vizilloise