LA PASSION DES MONTRES MECANIQUES

30 mai, 2018

7 chronographes Mythiques, (1 pour chaque journée de la semaine)

Bonjour les amis, membres, lecteurs, invités, moteurs de recherche, etc

Il y a bien longtemps que je n’ai fait de sujet sur mon blog, mais il serait incomplet si je ne citais pas les 7 chronographes qui me semblent les plus mythiques.

Voici donc la liste de ses chronographes sans volontairement différencier les références mais simplement parler de famille car il y a continuité au cours du temps de leur production, en sachant que normalement plus le modèle est ancien, moins le modèle est produit, plus il est rare, plus il est coté :

Les photos proviennent toutes de Google images dont 2 proviennent de moi-même (michel51) Beitling/Lip Navitimer type 806 et Zenith El Primero De Luca poussoirs lisses, cadran dit  » Panda  »

1 Rolex Daytona

Rolex-Cosmograph_Daytona_Paul_Newman_Dial-920x620

2 Breitling Navitimer

michel51

3 Oméga Speedmaster the Moon

Omega-Speedmaster-CK-2915-big-1-1024x683

4 Heuer Monaco

Heuer-Monaco-0113-04

5 Zenith El Primero

419670-720abad8cfe0f1ba2b70ca084823a58c

Image protégée

6 Breguet Type 20

11250a2010009-breguet-type-xx

7 Audemars Piguet Royal Oak

826dc25ae4d58c298e419657b0fa565f

 

Désormais pour accéder à mon forum et venir partager avec nous, voilà ce qu’il faut taper sur Google, Bing, Yahoo  et autres moteurs de recherche :

http://www.passion51.forumgratuit.org

Les autres liens mis sur mon blog ne conduisent plus à mon forum, merci d’en prendre note!

 

 

13 septembre, 2013

AUDEMARS PIGUET une des reines de la grande complication

Classé sous Audemars Piguet,Générale,Haute Horlogerie,Historique — michel51 @ 9:58

 

Mon blog serait incomplet sans vous parler de cette grande et noble manufacture qu’est AUDEMARS PIGUET, point de longs discours pour présenter la manufacture, une des reines de la grande complication.

Son origine remonte à 1875, dès le départ cette entreprise fabrique des mouvements compliqués. Le 17 décembre 1881, Jules Audemars décide de s’associer avec Edward Piguet qu’il a connu à l’école, tous deux ont reçu une formation des plus complètes.

Depuis sa création Audemars Piguet s’est illustré notamment dans les plus grandes complications, qu’elles soient dans la fabrication des montres de poche ou des montres-bracelets.

Dans des temps plus modernes, Audemars Piguet a produit son best-seller nommé  » Royal Oak  » de  forme octogonale, qui deviendra la quintessence de son identité.

Cette manufacture s’illustre encore aujourd’hui par ses grandes réalisations et fait partie du  » très haut de gamme  » de l’horlogerie ancienne et moderne.

Les photos en disent long sur son savoir-faire : Royal Oak Offshore, répétition minutes, chronographe à rattrapante, calendrier Perpétuel. Calibre 2865.

Provenance des photos : wthejournal, texte entièrement d’inspiration Michel51.

AUDEMARS PIGUET une des reines de la grande complication dans Audemars Piguet sans-titreaudemars-piguetroyal-oak-offshore-grande-complication-the-future-by-tradition-1_620_316_s2-300x152 dans Générale

Merci de m’avoir lu, amitiés.

_________________________________________________________________________________________________________________

Pour vous rendre sur mon forum de montres voici le lien

http://passion51.com

 

18 juin, 2013

Hamilton en pleines Formes

Classé sous Classement du blog,Générale,Hamilton,Historique — michel51 @ 9:59

Hamilton en pleines Formes dans Classement du blog hamilton1-300x222 7901_3736636234-247x300 dans Générale

crédit photos Google images. Texte Michel51 que je ne signale pas à chaque fois…

Certains modèles Hamilton ont marqué les esprits et les mémoires, telle cette montre Ventura, première vraie montre électrique, dessinée en 1954,  portée par le plus célèbre chanteur de sa génération : Elwis Presley; on se souvient surtout de la forme particulière de son boîtier en triangle galbé.

Hamilton, fondé en 1892 aux Etats-Unis est aujourd’hui encore la marque horlogère la plus connue des Américains, et pour cause…le style de ses montres est tout, sauf banal. Cette marque appartient désormais depuis de nombreuses années au  » Swatch Group  » qui a peut-être une autre appellation aujourd’hui?

Ses formes font encore le bonheur des amateurs de montres originales, elles ont été portées à l’écran : la Piping Rock Yankee ( créée en 1928 ) était au poignet du président des Etats-Unis dans  » Indépendances Day et la Ventura à celui des Men in Black. Hamilton avait également relancé l’Everest, un extravagent trapèze d’acier brossé, au dessin demeuré très actuel malgré ses plus de 60 années. Un modèle un peu plus récent et amusant aussi à signaler : la Chatam, née en 1955  dont on peut remarquer l’insolite carré pincé.

Venez nous rejoindre gratuitement sur notre forum de passionnés dont voici le lien :

http://passion51.com

 

22 janvier, 2013

Cartier Tank, une des montres les plus célèbres du monde!

Classé sous Cartier,Générale,Historique,Sujets classés — michel51 @ 13:24

Cartier Tank, une des montres les plus célèbres du monde! dans Cartier tank-louis-cartier-or-jaune-cuir-homme-a4456-1600_51-300x300

Crédit Photo : instantluxe.com

 

Tank, ce nom claque, tel un défi. En 1917, les premiers chars Renault terrifient les combattants des tranchées. La guerre moderne change d’âme : le XXe siècle sera de fer et de feu, dans le rugissement de ses monstres mécaniques.

Il fallait oser batpiser Tank une montre  » civile  » née en 1917, l’année la plus terrible de cette guerre. Cartier assumera le parallèle entre le char d’assaut et sa montre en offrant une Tank au général Pershing, quand il s’agira de fêter la victoire de 1918.

Dans les années 70, Alain Delon offrait des Tank à ses réalisateurs préférés : Lucino Visconti et surtout Jean-Pierre Melville, qui en était devenu collectionneur et qui en offra à son tour aux acteurs de ses films.  Personne n’a probablement oublié Alain Delon dans  » le Samouraï « , consultant la Tank qu’il portait au revers du poignet d’un hiératique mouvement de la main…

En 1917, la Tank est révolutionnaire. Elle annonce une autre époque. La guerre mondiale a transformé l’élégance masculine. Les fragiles montres de poche n’ont généralement pas résisté à la boue des tranchées. Elles n’étaient pas étanches, avec des mouvements et des verres trop fragiles. Elles se portaient dans une poche : il fallait lâcher son arme, plonger la main dans son gilet, ouvrir le couvercle, le refermer, le tout sous les obus pour avoir l’heure, pas très pratique il faut le reconnaitre!

Les hommes ont définitivement adopté la montre-bracelet ensuite…

Pour rejoindre notre forum de passionnés, inscription gratuite : http://passion51.com

3 janvier, 2013

Hommage à Blancpain datant de 1735, quelques dates marquantes de cette manufacture de Haute Horlogerie

Hommage à Blancpain datant de 1735, quelques dates marquantes de cette manufacture de Haute Horlogerie dans Blancpain blancpain_carrousel_volante_by_dangeruss-300x300

Crédit photo : dangerus.devientart.com

 

1735 : Fondation de la marque par Jehan Jacques BLANCPAIN.

1926 : Production en toute petite série d’une montre-bracelet mécanique à remontage automatique d’après le brevet de John Harwood.

1952 : La Fifty Fathoms, montre de plongée adoptée par la Marine Américaine, tourne dans «  le monde du silence  » aux côtés du Commandant Cousteau.

1956 : Lancement du modèle Ladybird doté alors du plus petit mouvement du monde.

1981 : Rachat par Jean-Claude Biver et son ami Frédéric Piguet de la manufacture Blancpain.

1984 : Présentation d’une 1ère mondiale avec le plus petit mouvement indiquant les phases de lune, le jour, le mois et la date.

1986 : Présentation des premières Reépétition-Minutes à automates gravés ou émaillés et parfois illustrant des scènes érotiques.

1988 : Lancement réussi de la plus petite montre-bracelet à Répétition-Minutes.

1989 : Présentation du chronographe le plus plat du monde et de l’unique montre automatique chronographe à rattrapante.

1990 : Lancement du seul Tourbillon comprenant à lui tout seul date et réserve de marche de huit jours.

1991 : Blancpain réalise des boîtiers identiques, les six pièces maîtresses de l’art horloger, l’Ultra-Plate automatique, le Quantième à phase de lune, le Tourbillon, le Chronographe à rattrapante, La Répétition-Minutes et le Quantième Perpétuel et représente la 1735,  la montre bracelet la plus compliquée du monde de cette époque.

1992 : Rachat de Blancpain et Frédéric Piguet par  le  » Swatch Group  » . Jean-Claude Biver conservant la présidence de Blancpain et devient Administrateur de Frédéric Piguet et aussi de Oméga.

1994 : Lancement des montres sport 2100 qui seront nommées  » montres de l’Année  » en 1995 et 1996.

1996 : Adaptation d’un mouvement 100 heures à l’ensemble de la collection 2100 ( phases de lune, extra-plate et quantième perpétuel ), présentation du chronographe Flyback pour dame, création d’une nouvelle Ladybird automatique et présentation de la série 2000, des modèles extra-plats d’un diamètre de 36 mm avec ou sans indication de la réserve de marche.

1997 : La trilogie Blancpain fait sensation à la foire de Bâle. Trois modèles sportifs s’inspirant de  l’histoire de la marque et dédiés aux éléments : mer, terre et ciel : Fifty Fathoms, G.M.T. et Air Command.

1998 : Les six pièces maîtresses de l’art horloger sont désormais disponibles aussi dans la ligne 2100 avec l’arrivée  du chronographe avec Quantième Perpétuel, du Tourbillon et de l’incontournable Répétition-Minutes.

Les années 2000 jusqu’à 2012 ne sont pas en reste, je vais arrêter là les dates marquantes, merci de m’avoir lu, amitiés chers lecteurs du blog et bonne année 2013.

_______________________________________________________________________________________________________________

Si certains veulent nous rejoindre sur mon Forum gratuit, voici le lien : http://passion51.com

 

22 novembre, 2012

Patek Philippe : post historique.

Classé sous Générale,Historique,Patek Philippe,Sujets classés — michel51 @ 16:31

Patek Philippe : post historique. dans Générale patek-philippe-5131g-world-time-cloisonne-235x300

Né à Piatski près de Lublin, en Pologne, le 12 juin 1812, Antoni Norbert Patek de Procwdzic devient, à l’âge de 16 ans, officier de cavalerie et prend part deux ans plus tard à la révolte avortée contre la domination Russe. Lorsque les représailles deviennent trop dangereuses, le fougueux cavalier est contraint de s’enfuir.

Après la Bavière et la France où il travaille comme compositeur typographe, il s’installe à Genève vers 1835 et commence une nouvelle vie d’étudiant en art, sous le nom de Antoine Norbert de Patek.

Comprenant rapidement où se situe son avenir – l’industrie horlogère occupe alors près de 7000 personnes – Patek fonde le 1er mai 1839 la maison horlogère Patek et Cie. François Czapek, camarade polonais, est un horloger de talent. Ils installent leur manufacture sur le quai des Bergues, au bord du Rhône, à côté de Baulte et Mouliné les plus grands horlogers de l’époque. En six années de collaboration, ils produisent 1120 montres de haute qualité. Ornées de motifs religieux ou dynastiques enchassés ou émaillés, elles sont toutes destinées à des acheteurs polonais.

Lors d’un voyage à Paris en 1844, Patek rencontre Adrien Philippe, horloger français de grand talent, créateur de la montre sans clef. Un ingénieux système de tige de remontoir intégré permet de supprimer la clef jusque là indispensable. Philippe, formé par son père lui-même horloger, est devenu très vite un spécialiste après avoir travaillé au Havre chez un fabricant de chronomètre puis à Londres un grand centre horloger de l’époque. Il installe ensuite une manufacture de montres à versailles où il met au point en 1842 le fameux système de remontoir par une couronne au pendant.

Des divergences de vues aboutissent en 1845 à la séparation de Patek et Czapek. Ce dernier quitte l’entreprise et Patek offre alors à Philippe le poste de directeur de sa société : la Patek et Cie. Un troisième personnage peu cité fait partie de l’association, Vincent Costkowski, homme de loi d’origine polonaise, émigré lui aussi en Suisse. Ensemble ils jurent de consacrer leur vie à  » créer les montres les plus belles et les plus précieuses du monde « , idéal poursuivi encore de nos jours par la famille Stern.

_________________________________________________________________________________

Pour rejoindre notre petit groupe de passionnés de montres mécaniques sur mon forum, voici le lien :

http://www.passion51.com

2 décembre, 2011

Waltham : Poste historique

Classé sous Générale,Historique,Vintage,Waltham — michel51 @ 11:05

1831301waltham.jpg1859563.jpg1899227gross.jpg1815313waltham.jpg1792335waltham.jpg

Credit photos ( 5 ) : chrono24.com

 

L’histoire de la marque Waltham commence en 1885 à Waltham, dans le Massachusetts. C’est par des faits vrais et tristes que la firme a pu subsister, en effet ce sont les guerres entre les pays qui ont contribué à maintenir en vie régulièrement la société  » American Waltham Watch Co. ( A. W. W. Co. ).

En période de paix, la firme connaissait effectivement le plus souvent des temps difficiles.

Dès le début, la production industrielle de chronomètres à bas prix a été choisie comme politique commerciale de la firme. La fabrication de montres-bracelets pour dames, oui pour dames débute en 1912.

Lorsque la première guerre mondiale éclate, Waltham décide de fabriquer également des modèles pour hommes.

Ceux-ci font littéralement exploser son chiffre d’affaires. Provisoirement, en tout cas. En effet, la fin de la guerre précipite de nouveau Waltham dans une grave crise. Des capitaux frais permettent à la firme de se régénérer et d’atteindre son apogée de 1942 à 1944.

Mais en 1955, même les injonctions d’argent ne suffisent plus. Waltham est financièrement à l’agonie. La production de montres aux Etats-Unis d’Amérique est alors arrêtée irrévocablement.

____________________________________________________________________________________

Pour partager votre passion des montres mécaniques, voici un lien ci dessous avec mon forum où vous êtes les bienvenues.

http://passion51.forumgratuit.fr

 

11 septembre, 2011

Les Montres de l’Espace, post historique.

Classé sous Générale,Historique,Technique,Vintage — michel51 @ 13:07

dsc3610.jpg

Credit photo Internet, Forum : Montres Mécaniques Passion Magna  ( PhilouD Modérateur ).  » Cliquer sur la photo si vous voulez l’agrandir « .

Toutes les marques ou presque ont tenté de s’imposer dans l’espace. Bien peu ont réussi. Encore faut-il distinguer les montres personnelles des montres

  » officielles « .

Pour le tout premier vol spatial de l’histoire en 1961, le cosmonaute Russe Iouri Gagarine portait un chronographe-bracelet Poliot Sturmanskie, de la fabrique numéro 1 de Moscou. Alan Shepard, le premier Américain dans l’espace, n’avait pas de montre. John Glenn non plus. Scott Carpenter portait sa Breitling Navitimer personnelle. Beaucoup de volontaires des missions Mercury, Gemini et Apollo portaient à titre personnel des Rolex GMT. Pour la dernière mission Mercury, Gordon Cooper portait à la fois une Speedmaster et une Bulova Accutron Astronaut ( électronic ).

Les astronautes Allemands Reinhard Furrer ( mission Spacelab, 1983 ) et Dietrich Flade ( mission MIR, 1992 ) étaient équipés de chronographes automatiques Sinn. Au poignet des astronautes Français, on a vu des Yema. Dans la navette spatiale, on a également porté des Fortis ainsi que des Casio G-Shock, fournies par la Nasa et appréciée des astronautes à cause de leurs alarmes.

Depuis que l’on a compris la valeur médiatique et publicitaire de l’espace c’est la foire d’empoigne entre les marques pour faire embarquer leurs modèles.

Aucune autre marque qu’Oméga ne peut cependant prétendre être  » flight qualified by Nasa for all manned space missions  » . En français   » qualifiée par la Nasa pour tous les vols des missions spatiales habitées « .

Et encore moins  » The first watch worn on the moon «   comme la Speedmaster. En français  » La première montre portée sur la lune « .

Pour rejoindre notre petit groupe de passionnés de montres mécaniques, lien ci-dessous de mon forum :

http://passion51.forumgratuit.fr

 

 

27 août, 2011

Jaeger LeCoultre Mémovox complétement  » marteau « 

Classé sous Générale,Historique,Jeager LeCoultre,Vintage — michel51 @ 6:37

1261092503jaegerlecoultrememovox1.jpgjeagerlecoultrememovoxcorsaire.jpgimg909451memovoxclassique.jpg

Credits photo dans l’ordre : askmen.com  montresanciennes.fr ( pseudo Corsaire )  cronovintage.es

Créé par Jeager-LeCoultre en 1956, la Mémovox a été la première montre-réveil AUTOMATIQUE.

Très cotée chez les collectionneurs, elle tire sa sonorité d’un timbre musical dont l’alliage reste secret.

On la reconnaît à ses deux couronnes de remontage : à 2 heures, on régle le réveil; à 4 heures, on met la montre à l’heure.

Jeager LeCoultre avait réédité la Mémovox dans la série Master : Le modèle automatique porte le nom de Master Réveil.

Qant au modèle à remontage manuel, il a conservé le nom de Master Mémovox.

___________________________________________________________

Lien direct avec mon Forum ci-dessous en orange :

http://passion51.forumgratuit.fr

6 juillet, 2011

Patek Philippe Calatrava : Mouvement Mythique, Calibre 120

patekphilippe011.jpgpatekphilippe010.jpgpatekphilippe003.jpgpatekphilippe002.jpgphotospatek003.jpgpatekphilippe0061.jpgpatekphilippe007.jpg

Voici ma dernière acquisition, échangée comme à l’habitude, j’aurais du dire rééchangée, effectivement cette montre était déjà ma propriété il y a déja longtemps, ce collectionneur me l’a cédé lors d’un nouvel échange, place à la présentation de la belle :

31 millimètres de Haute Technologie, signée Patek Philippe, la montre de crise, et quelle montre, preuve que sobriété peut rimer avec grande classe.

Ces 31 millimètres de diamètre hors couronne, ( 33 mm couronne comprise), vue  également son ouverture, la très grosse couronne, le boîtier assez plat, tout ceci  font que cette montre ne parait pas si petite que ça sur mon poignet, visuellement parlant.

Place aux caractéristiques techniques :

Calatrava  à remontage manuel, type référence 96

Calibre 120, 12 lignes, ponts typiques en forme de S

18 jewels ( rubis ), réglage de précision à col de cygne, décoration vague de genève, bouchonnage, Spiral bleui. PROBABLEMENT LE PLUS BEAU MOUVEMENT A REMONTAGE MANUEL que Patek Philippe ait produit pour la Calatrava.

Boîtier or rose 18k testé par spécialiste, couronne Calatrava en or, cadran en or, index et aiguilles en or.

Signatures : Cadran, Mouvement, Couronne.

Vous avez remarquez que je n’ai pas cité le Boîtier, cette boîte n’est pas signée, n’a pas de poinçon non plus, elle est pourtant en or rose 18k testée par un joaillier,  je suis cependant un peu près sûr que c’est une des rares Patek Philippe ayant cette particularité, ( c’est la deuxième des mêmes années que j’ai en main comme ça ), ce n’est pas la seule marque que j’ai vue comme ça avec des boîtiers ni poinçonnés, ni signés.  Marques concernées que j’ai déjà eu en main avec ce type de boîtier : Vacheron Constantin (2) , Bréguet (1) Audemars Piguet (1), Oméga (beaucoup ), Rolex (2 ), Movado ( Plusieurs), Beaume & Mercier ( plusieurs ), Chronographe Suisse ( énormément), etc etc. ( toutes y sont passées ou presque ).

Ces boîtiers avaient toute la même particularité, d’après le numéro du mouvement de ses montres que j’ai eu en main, ils dataient tous de la période de guerre de 1939 à 1945 jusqu’en 1947- 48, j’avais écrit à plusieurs firmes pour avoir une explication, une seule m’a répondu, malheureusement pas des plus célèbres, mais celà je pense donne une explication valable à cet état de fait, voilà la réponse que j’avais eu à l’époque.

Monsieur

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à notre marque et à nos montres, pour répondre à votre question, certaines de nos montres produite en très petite quantité n’ont effectivement ni poinçon, ni signature pendant cette période spécifique, les raisons sont assez simples : Pendant la période de guerre de 1939 à 1945, nous avons eu des difficultés de fourniture de toute nature, nos boîtiers en or venant parfois de mélange de divers endroits, des problèmes de taxe également avec la France ont conduit pour certains rares boîtiers à être ainsi diffusé, il se peut  que quelques boîtiers marginaux ayant été fabriqués pendant cette période aient des mouvements  datant de la période de 1946-1947-1948 etc etc.

Pour finir je vous joint ( là c’est moi)  un boîtier en photo d’un de mes livres plus tardif de Patek Philippe Calatrava avec le même mouvement pour vous montrer que les courbes, trous, formes sont strictement les mêmes, et ça, ça ne s’invente pas.

D’après le numéro de mouvement de cette Patek philippe elle daterait de 1947 environ, du moins le mouvement, mais le Boîtier a probablement été fabriqué légérement avant, pendant la période de guerre.

_____________________________________________________________

Pour vous rendre sur mon forum Montres Mécaniques Passion Magna, lien ci-dessous : Soyez les bienvenues.

http://passion51.forumgratuit.fr

 

 

 

1234

Les mains de Sabine |
MODESTES TALENTS de Bruno |
philateliejocondienne37 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lesfoliesdesupermama
| Elevage Du Haut Maquis-Spri...
| La Gaule Vizilloise