LA PASSION DES MONTRES MECANIQUES

22 janvier, 2014

Peut-on trouver en dehors des marques de notoriétés des modèles intéressants avec des prix plus serrés!

Classé sous Générale,Technique — michel51 @ 11:24

Bonjour chers amis, lecteurs du blog,

ce sujet est traité en réponse à celles et ceux qui se posent la question de savoir si l’on peut trouver des montres intéressantes, à des prix serrés en dehors des marques de fortes notoriétés.

La réponse est OUI, il faut donc chercher dans les marques moins connues mais qui ont utilisé parfois des mouvements identiques.

Parlons déjà de la réputation des marques, comment se construit elle :

La plupart des réputations des marques se construit avec le temps, elle est souvent justifiée, le marketing tente quelquefois de l’exempter, et parfois nous ment, mais les consommateurs, les connaisseurs ne se laissent plus duper comme auparavant, tous les moyens de communication d’aujourd’hui y pallient, et tôt ou tard, la vérité fait surface. Marketing, quand tu tentes de nous biaiser, tu n’as pas le dernier mot!

La réputation se construit donc à travers la production globale, les innovations, les boîtiers, les mouvements, parfois les complications, le design global, et bien entendu la fiabilité et la robustesse. Certaines marques ont passé ce cap et peuvent prétendre à cette notoriété qui fait en partie le prix de ses montres.

Pourtant certaines marques dans le vintage, n’ont pas passé ce palier, mais sont  néanmoins digne d’intérêt, elles ont parfois utilisé les mêmes mouvements que leurs illustres consoeurs, c’est en se spécialisant, en étoffant ses connaissances que l’on les découvre. L’intérêt de la chose, c’est que l’on peut grâce à ses marques et à ses quelques modèles avoir des prestations presque similaires aux grandes marques pour un prix bien moindre, à travers cette question c’est souvent le but recherché, néanmoins, il ne faut pas s’attendre bien entendu à en tirer profit plus qu’il n’en est.

Voici quelques modèles, de quelques marques, juste pour vous donner un exemple, il y en a beaucoup d’autres…

Les photos ont en leur sein la provenance et pour celle qui ne l’a pas elle provient de Google images

 

Pub_Nivada_1940Nivada_V23Nivada_V921111111111111111111111111111Nivada_V23-mvmtVALJOUX 23Mt de près! NIVADArallye16

Mouvements utilisés pour les chronographes Nivada Grenchen de ses photos : Valjoux 23, Valjoux 92

Pour CE Yema 3 compteurs : Valjoux 72, non représenté dans les photos.

Pour parfaire vos connaissances, sans prétention, venez  (me), nous rejoindre sur mon forum sur les montres mécaniques  dont voici le lien :

http://passion51.com

Merci de m’avoir lu

 

11 septembre, 2011

Les Montres de l’Espace, post historique.

Classé sous Générale,Historique,Technique,Vintage — michel51 @ 13:07

dsc3610.jpg

Credit photo Internet, Forum : Montres Mécaniques Passion Magna  ( PhilouD Modérateur ).  » Cliquer sur la photo si vous voulez l’agrandir « .

Toutes les marques ou presque ont tenté de s’imposer dans l’espace. Bien peu ont réussi. Encore faut-il distinguer les montres personnelles des montres

  » officielles « .

Pour le tout premier vol spatial de l’histoire en 1961, le cosmonaute Russe Iouri Gagarine portait un chronographe-bracelet Poliot Sturmanskie, de la fabrique numéro 1 de Moscou. Alan Shepard, le premier Américain dans l’espace, n’avait pas de montre. John Glenn non plus. Scott Carpenter portait sa Breitling Navitimer personnelle. Beaucoup de volontaires des missions Mercury, Gemini et Apollo portaient à titre personnel des Rolex GMT. Pour la dernière mission Mercury, Gordon Cooper portait à la fois une Speedmaster et une Bulova Accutron Astronaut ( électronic ).

Les astronautes Allemands Reinhard Furrer ( mission Spacelab, 1983 ) et Dietrich Flade ( mission MIR, 1992 ) étaient équipés de chronographes automatiques Sinn. Au poignet des astronautes Français, on a vu des Yema. Dans la navette spatiale, on a également porté des Fortis ainsi que des Casio G-Shock, fournies par la Nasa et appréciée des astronautes à cause de leurs alarmes.

Depuis que l’on a compris la valeur médiatique et publicitaire de l’espace c’est la foire d’empoigne entre les marques pour faire embarquer leurs modèles.

Aucune autre marque qu’Oméga ne peut cependant prétendre être  » flight qualified by Nasa for all manned space missions  » . En français   » qualifiée par la Nasa pour tous les vols des missions spatiales habitées « .

Et encore moins  » The first watch worn on the moon «   comme la Speedmaster. En français  » La première montre portée sur la lune « .

Pour rejoindre notre petit groupe de passionnés de montres mécaniques, lien ci-dessous de mon forum :

http://passion51.forumgratuit.fr

 

 

20 avril, 2011

Elgin : Une marque, un poste Historique.

Classé sous Générale,Historique,Sujets classés,Technique,Vintage — michel51 @ 9:39

1647766.jpg1647766d.jpg1647787grosselgin.jpg1647787belgin.jpg1647787delgin.jpg1647787celgin.jpg

L’exposition universelle de Philadelphie, en 1876, pétrifie le monde de l’horlogerie Suisse en révélant que les Américains ont des années-lumière d’avance sur les Helvètes pour la fabrication industrielle de montres de précision.

Parmi les exposants la société Elgin National Watch Co. , fondée en 1864 dans l’Illinois.

En 1876, elle produit déjà, en une semaine de travail de 6 jours, de 6o heures par salarié, plus de 2000 mouvements et montres complètes.

Dès le début, les montres Elgin sont des cadeaux très appréciés pour les étudiants qui ont passé leur examen avec succès.

La souplesse est à l’ordre du jour lorsque Elgin dévoile en 1912, une astucieuse montre pour dames. Ce modèle inédit a la particularité de pouvoir se porter en tant que broche ou en tant que montre-bracelet. Il sera suivi, en 1916, de montres-bracelets originales pour hommes.

À L’EPOQUE DE L’ART DECO, ELGIN EST L’UN DES PRINCIPAUX ACTEURS DE MONTRES-BRACELETS AUX ETATS-UNIS. 

Entre 1920 et 1928, la marque produit environ un million de mouvements par anSurprise, imaginez-vous pour l’époque ce que celà représente…

Après la seconde guerre mondiale, rien ne peut freiner la déchéance de l’entreprise dont le glas sonne définitivement en 1966emoticone, lorsqu’est rasé son symbole, une tour ornée d’une horloge.

Lien avec mon Forum ci-dessous :

http://passion51.forumgratuit.fr

 

5 avril, 2011

Quelques anecdotes amusantes et surprenantes sur le temps et l’horlogerie.

Classé sous Générale,Sujets classés,Technique,Vintage — michel51 @ 9:55

ivr7202640088zev.jpg

Credit photo : culture.gouv.fr

Ancienne pendule  » régulateur « .

Dix à la douzaine emoticone

A la révolution, l’adoption du système décimal a failli rendre fous les horlogers  : les heures n’étaient plus calculées sur douze, mais sur dix heures; les mois du calendrier n’étaient que dix!

Cette heure décimale n’a été officiellement en vigueur que pendant deux à trois ans. Il existe quelques très rares pendules décimales, quelques unes affichant les deux modes de calcul : un cadran sur dix heures, un calendrier mensuel classique et un cadran révolutionnaire…

Régulièrement emoticone

Quand il n’existait pas d’horloge atomique pour donner un temps de référence international, chaque atelier d’horlogerie possédait sa propre horloge de précision : le régulateur.

On le reconnaissait à ses cadrans séparés : un petit pour les secondes, généralement à 6 heures, un autre petit pour les heures, généralement à midi, le grand cadran était réservé aux minutes. Cette séparation facilitait la lecture du temps, sans erreur d’interprétation.

Quelques maisons horlogères encore aujourd’hui fabriquent  des montres-bracelets dites  » Régulateur « .

A l’écoute des heuresemoticone

Du temps des chandelles, vérifier l’heure dans l’obscurité de la nuit relevait de l’exploit: trouver une allumette, allumer une bougie, consulter sa montre, souffler la mèche. Manoeuvre encore plus compliquée dans un carosse ou à bord d’un bateauemoticone: les premiers chiffres luminescents n’apparaîtront qu’après la découverte du radium, au début du XX e siècle. Pour  » lire  » l’heure dans le noir, nos ancêtres la faisaient sonner.;( non pas nos ancêtres les gaulois emoticone).

Cette complication horlogère aurait été inventé par le Britannique Daniel Quart et perfectionnée par Abraham-Louis Breguet en minutes : en pressant un poussoir, on faisait sonner les heures, puis les quarts d’heure et les minutes.

Chaque division du temps avait son timbre spécial, plus ou moins grave, actionné par un petit marteau venant frapper à un endroit spécifique du boîtier intérieur. Certaines montres pouvaient sonner les demi-quarts ( sept minutes et demie ) ou cinq minutes.

Les amateurs commandaient parfois des mélodies personnelles pour faire sonner ces heures. On parle de  » grande sonnerie «   quand les heures sont répétées avec les quarts; avec  » une petite sonnerie « , les heures ne sont pas répétés au quart. On parle de  » répétition minutes «  pour désigner les montres grâce auxquelles on peut écouter le temps à la demande et également avoir une sonnerie des minutes.

 

24 mars, 2011

Cadeau pour les collectionneurs, ceux qui suivent et lisent mon blog comprendront

Classé sous Générale,Informations,Sujets classés,Technique,Vintage — michel51 @ 10:52

marque10poinonshorlogers1.jpgmarque11.jpgmarque13.jpgmarque123.jpgmarque145.jpg

Malgrès la place occupée sur le blog,  j’ai décidé de vous les mettre tous, comme une bible. Ceci sera surement une référence pour les collectionneurs de montres mécaniques   » en herbe  » que nous sommes; en espérant que celà vous fera extêmement plaisir et vous servira pour vos nouvelles acquisitions que je vous souhaite qualitative et quantitative.

Amicalement à tous  les lectrices et lecteurs du blog, ainsi qu’aux autres.

Lien de mon Forum : Montres Mécaniques Passion Magna : ci-dessous en bleu

http://passion51.forumgratuit.fr

 

21 mars, 2011

Rolex innove sans cesse techniquement : Peu connaisse, conséquence: peu en parle…

Classé sous Générale,Rolex,Sujets classés,Technique — michel51 @ 10:32

imagesroro.jpgimagescagedvoafrcaratimefr.jpg Credit photos : Internet, Google images.

Voilà quelques points qui vont vous prouver que la marque à la couronne innove sans cesse techniquement, contrairement aux dire de ces détracteurs, qui souvent ne savent pas de quoi ils parlent, et n’ont aucune connaissance de ses points crutiaux dans la philosophie de Rolex, car cette maison ne se contente pas de ces acquis, oh que non…

La Précision

La Précision d’une montre dépend de la régularité de son oscillateur. Traditionnellement, les spiraux des oscillateurs sont fabriqués à partir d’alliages ferromagnétiques, ce qui les rend vulnérables aux champs magnétiques et aux chocs. Cinq années de recherche ont été nécessaires à Rolex pour créer le spiral bleu nommé PARACHROM. Grâce au nouvel alliage paramagnétique utilisé, il est totalement insensible aux champs magnétiques et jusqu’à dix fois plus résistant aux chocs. Dans l’histoire de l’horlogerie, la couleur bleue du spiral a toujours été un signe de prestige réservé aux montres les plus précises. Aujourd’hui, on trouve le spiral PARACHROM sur une large sélection de mouvement Oyster.

Il est un composant encore plus précieux que le métal

pour un fonctionnement parfait, tous les mouvements de montres, quels qu’ils soient, obéissent au même impératif : un besoin incontournable de lubrifiants liquides ou solides. Cela étant, les ingénieurs Rolex n’entendent pas exposer l’un des mouvements les plus fiables du monde à des produits standard. C’est pourquoi ils ont développé des lubrifiants spécifiques, adaptés aux contraintes partculières de chacun des cent points de contact que l’on recense dans un mouvement Rolex. La tâche fut complexe mais obligatoire. Car, pour que le mouvement donne toute la mesure de ses qualités, la performance des lubrifiants se doit d’être à l’image des innovations constantes que Rolex apporte à ses montres. C’est ce niveau d’exigence toujours plus élevé qui permet de garantir que chaque montre fonctionne comme prévu, c’est à dire à la perfection.

Rolex à l’état pur

Pour Rolex, la recherche de l’exellence commence à la source. En ayant développé SA PROPRE FONDERIE, ROLEX s’est donné les moyens de créer de nouveaux alliages exclusifs satisfaisant aux plus hautes normes de qualité. L’objectif de Rolex : la pureté absolue. Les composants, bracelets, boîtiers , nés de ces alliages, sont réalisés avec une minutie extrême dans le seul but de garantir que votre Rolex restera aussi belle et fiable qu’au premier jour. Cette exigence peut paraître obsessionnelle, mais pour Rolex, la perfection n’en demande pas moins.

Certains acier sont plus précieux que d’autres

Seul Rolex utilise de l’acier 904L pour le boîtier de ses montres. En effet, généralement réservé à l’industrie chimique pour son caractère inoxydable, l’acier 904L se marie parfaitement aux autres métaux précieux qu’utilise Rolex. Sa pureté garantissant une haute qualité de polissage, le 904L  allie le plus bel éclat à une extrême résistance. Pour assurer à votre montre une beauté éternelle, Rolex ne s’impose aucune limite.

Le mouvement perpétuel

Au moindre mouvement du poignet, un rotor permet à la montre de se remonter automatiquement. Nous sommes en 1931, le mouvement perpétuel est né. En apparence, le principe est simple, mais à l’époque, c’est une véritable révolution aussi bien technologique que culturelle: le remontage manuel et quotidien fait définitivement partie du passé. Mais pour Rolex, le mouvement perpétuel n’est pas seulement un mécanisme de haute précision, c’est aussi une vétibable philosophie. Le mouvement perpétuel, c’est l’esprit pionnier qui anime et mobilise depuis toujours toute l’entreprise, fidèle a cet esprit pionnier d’initiative. Rolex s’est associé très tôt à certain des plus grands défis sportifs et scientifique. Toujours avancer, c’est aussi cela le mouvement perpétuel.

Lien avec mon Forum ci-dessous en bleu :

http://passion51.forumgratuit.fr

 

16 mars, 2011

Poinçons Horlogers qui seront forts utiles j’en suis sûr pour les collectionneurs que nous sommes

Classé sous Générale,Sujets classés,Technique,Vintage — michel51 @ 12:50

marque10poinonshorlogers.jpg

Liste des poinçons horlogers posté sur mon Forum : Montres mécaniques Passion Magna , crédit photo : Internet par le membre « Marc 27 « ; lien forum : (Vous pouvez vous y inscrire gratuitement ou y aller en invité ), le tableau est incomplet sur mon blog car il aurait pris trop de place, merci pour votre compréhension. Si vous voulez voir l’intégralité vous allez dans : sujets classés du forum ci-dessous :

http://passion51.forumgratuit.fr

 

7 mars, 2011

Montre la plus compliquée du Monde

sriimg200904161058035733complications.jpgcredit photo : swissinfo.ch

 

La plus compliquée du monde

 Signée Patek Philippe, cette montre de poche, pèse près d’un kilo, elle est la montre la plus compliquée jamais réalisée dans l’histoire de l’horlogerie : on y trouve 1728 pièces mécaniques, 24 aiguilles et 8 disques. Baptisée Calibre 89 ( parce que 1989 était le cent-cinquantième anniversaire de la marque ), elle a réclamé près de dix ans de travail et de mise au point. En plus de l’heure et des complications habituelles ( chronographe, sonnerie, calendrier perpétuel, ect) 33 complications au total, ( excusez du peuemoticone ), elle reproduit les mouvements de la carte du ciel dans l’hémisphère Nord et elle annonce les heures de lever et de coucher du soleil…

3 mars, 2011

Record du Monde signé Jaeger-LeCoultre

Classé sous Générale,Jeager LeCoultre,Sujets classés,Technique,Vintage — michel51 @ 17:36

jaegerlecoultrecalibre101movementjlc.jpg photo crédit : (=blog.jameslist.com )

La plus petite :

Le record du monde de la plus petite montre mécanique tient depuis plus d’un demi-siècle. Il appartient à la manufacture Jaeger-LeCoultre, qui a mis au point son calibre 101 en 1929 : 0,9 gramme de micromécanique, cadran et aiguilles comprises.

C’était la montre préférée de la reine d’Angleterre, qui a réussi à en perdre deux au cours de sa vie. La première lorsqu’elle était jeune fille, dans les jardins de Kensington, la seconde, qui lui avait été offerte par le président de la République Française Vincent Auriol, dans son carosse, le jour de son couronnement.

La montre , fonctionne parfaitement, n’est guère plus épaisse q’une grosse tête d’allumette. Jaeger-LeCoultre a tenu à battre son propre record pour le cinquantième anniversaire du calibre 101 : Sylvain Golay, un maître horloger de la marque a réussi à « squelleteremoticone  » ce micromouvement, qui ne pèse plus désormais que 0,7 gramme !

 

1 mars, 2011

Beauté des mouvements Longines 13 ZN et 30 CH

Classé sous Générale,Longines,Technique,Vintage — michel51 @ 12:07

13zn05mouvement13znforummdp.jpglongines30chlongines30ch.jpg Photos provenance :

Première photo : Longines mouvement 13 zn provenance : Forum MDP - Seconde photos : Longines mouvement 30 ch provenance : Forum hardivare.fr

Longines qu’on ne présente plus ou presque, ( marque présentée sur mon forum : Montres Mécaniques Passion  Magna , dans le sujet : il était une fois Longines… Poste historique raconté autrement ).

Pour mon blog j’ai voulu surtout souligner la beauté de ces mouvements de chronographe 2 compteurs  Longines vintages, qui arboraient déjà avant les fameux  » Type 20  » la fonction retour en vol.

J’espère que vous apprécierez le bel esthétisme de ces mouvements.

12

Les mains de Sabine |
MODESTES TALENTS de Bruno |
philateliejocondienne37 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lesfoliesdesupermama
| Elevage Du Haut Maquis-Spri...
| La Gaule Vizilloise